La LCR présente ses premières propositions

Publié le par gk

Voici les propositions de la liste LCR-Motivé(e)s, tirées de leur site de campagne http://debout2008.org


http://lcr31.org/municipales2008/index.php?2008/03/09/21-debout



Nous voulons une société égalitaire. Nous agirons pour répondre à l’urgence sociale, démocratique et écologique. Au conseil municipal, nous ferons entendre les exigences populaires

>>> Pour une démocratie vivante, mise en place de conseils de quartiers ouverts à tou-te-s avec des budgets propres et le pouvoir de décider ; attribution de locaux, de salles de réunions dans les quartiers pour la vie associative et syndicale. Initiatives en faveur du droit de vote des immigré-e-s.

>>> Lutte contre toutes les formes de discriminations : sexistes, racistes, sociales, homophobes...

>>> Application de la loi de réquisition sur les logements vides, exercice du droit de préemption pour lutter contre la spéculation et accroître le parc de logements sociaux, développement du logement étudiant. Abandon du GPV et élaboration d'un nouveau projet. Ouverture de lieux d'accueil pour les SDF. Construction de logements sociaux et blocage des loyers.

>>> Gratuité pour tous des transports collectifs. Près de 50% des voyageurs ne paient pas et les recettes ne représentent que 14% du budget de Tisséo. C'est tout à fait possible, avec un financement complémentaire des collectivités locales et des entreprises. Développement d'un réseau dense de trams/bus.

>>> Environnement : les priorités "transports" sont la contribution la plus efficace à la lutte contre l'effet de serre. Mais aussi : piétonisation de l'hypercentre et mise en oeuvre d'un plan vélo basé sur la sécurisation et le développement de vraies pistes cyclables. Refus du projet de grand contournement de Toulouse. Normes environnementales dans les bâtiments municipaux.

>>> Développement des services publics municipaux (crèches, voirie, écoles, maisons de retraite, services sociaux, centres culturels et sportifs, bibliothèques), en embauchant des personnels correctement formés et rémunérés, et en mettant fin à l'emploi précaire.

>>> Remunicipalisation de la gestion des services de l'eau et de l'assainissement : c'est possible! Sans attendre la fin du contrat avec Véolia : audit financier indépendant et renégociation des tarifs pour obtenir une baisse comparable à celle des autres villes (de 16 à 30%).

>>> Augmentation et réorientation du budget de la culture qui doit être le moteur de l’action publique au bénéfice de tou-te-s.Tarifs des spectacles modulés selon les revenus. Soutien aux acteurs culturels, nombreux dans notre ville, pour une culture populaire accessible à tou-te-s. Encouragement des rencontres entre les publics, les disciplines, les différents lieux de Toulouse et de ses quartiers. Fermeture du casino et utilisation des lieux par les habitant-e-s des quartiers.

>>> Réforme de la taxe d'habitation qui doit être basée sur les revenus. Arrêt des subventions et des exonérations de taxes qui bénéficient au patronat. Suppression de la Zone Franche Urbaine.

>>> Solidarité internationale : la coopération doit se concevoir aussi et surtout avec les peuples en lutte pour leur libération et contre l’impérialisme.

>>> Désengagement de la mairie des politiques sécuritaires : désarmement de la police municipale, retrait des projets de prévention de la délinquance. La ville est à tou-te-s."

Et voici les huit premiers noms de la liste :

1. Myriam Martin, 39 ans, La Terrasse.
2. Joël Lecussan, 41 ans, Sept deniers.
3. Nathalie Gaspard, 28 ans, Saint-Cyprien.
4. Joël Trotard, 57 ans, Croix de Pierre.
5. Veronika Daae, 53 ans, Jolimont.
6. Eric Pinot, 38 ans, Patte d’oie.
7. Christine Rousse, 42 ans, Bellefontaine.
8. Bernard Pellefigue, 59 ans, Minimes.

Publié dans Infos

Commenter cet article

Gabriel 21/02/2008 14:22

Une union LCR-Motivé(e)s-l'Autre liste n'a pas été possible, et ne le sera pas. L'autre liste a toujours déclaré présenter sa liste pour pouvoir peser sur le programme de Pierre Cohen, en formant une coalition pour le second tour.
A la base, la LCR s'est présentée dans un but uniquement contestataire, même si elle a changé quelque peu de discours dernièrement, puisqu'elle a déclaré dans "libetoulouse.fr" qu'elle était favorable à une coalition de gauche derrière Pierre Cohen, au second tour, à condition que le MoDem ne passe pas d'accord avec le PS. Donc pour le second tour, une union de la gauche est envisageable, mais pour le premier tour, c'est bien trop tard !
J'espère avoir répondu à votre question.
Cordialement

allezaud 20/02/2008 19:28

LCR-MOTIVE(E)S+ L'AUTRE LISTE?
Bonjour
Sans forcémment partager son avis, je lis sur la liste :
"A Toulouse, une liste conduite par François Simon, ancien candidat PS à la mairie de Toulouse mais qui a quitté le PS, et qui regroupe anti-libéraux, altermondialistes, anciens du PS, est créditée de 6% tandis que la liste de la LCR et des Motivé(e)s l'est de 4%. Combien aurait fait une liste unifiée? 10% ou davantage en profitant de la dynamique du rassemblement? Cette liste aurait pu sans doute se maintenir au second tour sans même négocier d'accord technique avec le PS". Pouvez-vous indiquer les raisons de ce désaccord?
Merci d'avance
Robert Allezaud
Attac Paris Centre