Les candidats ont présenté leur politique pour l'occitan à Toulouse

Publié le par gk

Voici le communiqué de presse réalisé par Convergéncia Occitana  (source : http://www.ostaldoccitania.net/)

C'est devant une salle du Sénéchal comble, vendredi 15 février, que les candidats aux élections municipales ont rendu publiques leurs positions pour le développement de la langue et de la culture occitanes à Toulouse.
La rencontre organisée par Convergéncia Occitana, fédération de cinquante trois associations culturelles, a réuni les têtes de liste Pierre Cohen (Toulouse à Gauche), Jean-Luc Forget (Toulouse Autrement), François Simon (L'Autre Liste) et Jean Vilotte (Toulouse Capitale); le maire sortant Jean-Luc Moudenc était absent : sa liste (Toulouse pour tous) était représentée par Marie Déqué qui a assisté à une partie de la rencontre et par René Bouscatel.

Dans son introduction, le président de Convergéncia, Jean François Laffont, a rappelé les engagements de la France en matière de pluralité linguistique et culturelle ainsi que les apports de la culture occitane à l'ensemble de la société d'aujourd'hui. Les candidats se sont ensuite exprimés sur les propositions faites par les associations dans un document de travail contenant 4 mesures fondamentales et 13 actions pour une politique linguistique et culturelle occitane à Toulouse. Les candidats présents ont souligné l'aspect constructif de cette démarche associative et le caractère démocratique d'une telle rencontre publique.

Les quatre mesures fondamentales présentées, une délégation à la langue et à la culture occitanes confiée à un adjoint, l’ouverture d’un poste de chargé de mission, l’élaboration dès 2008 un plan pluriannuel d'action municipale pour l'occitan, partie intégrante du développement culturel de la ville, et un budget spécifique pour ce plan, ont reçu un net assentiment des candidats Pierre Cohen, Jean-Luc Forget et François Simon.

Dans le domaine de l'éducation, l'ensemble des candidats s'est déclaré favorable à la signature d'une convention entre la Ville et l’Éducation nationale pour structurer et développer la sensibilisation à l'occitan et la création de nouveaux sites d'enseignement bilingue occitan-français dans les écoles de Toulouse, ainsi que le soutien aux écoles associatives Calandreta.

Une meilleure socialisation de l'occitan grâce à la poursuite du bilinguisme dans les rues ou dans le métro par exemple, une meilleure offre dans les médias, un soutien à la création contemporaine et à l'action culturelle en occitan ou encore la formation des personnels sont des thèmes qui ont également été abordés.

Enfin, tous les candidats ont pris acte de l'intérêt de l'Ostal d'Occitània, centre culturel et maison des associations, réalisé en partenariat entre la Ville, le Département et la Région ; ils ont souligné la nécessité de lui donner les moyens de consolider son action de diffusion de la culture occitane auprès de l'ensemble des toulousains. La représentante de Jean Luc Moudenc a insisté sur l'importance de l'Ostal d'Occitània dans le bilan de l'équipe sortante et a indiqué que la Région Midi-Pyrénées devra compléter l'aide municipale future. Après le départ de Marie Déqué, et à l'occasion des questions posées par les associations, René Bouscatel a finalement précisé qu'un plan de développement devenait d'actualité.

Jean Vilotte a pour sa part développé dans ses interventions l'idée d'un pays culturellement pluriel.

Convergéncia occitana constate qu'un consensus se dessine pour faire vivre la langue et la culture occitanes au service de tous à Toulouse, avec pour la plupart des listes, des orientations résolument tournées vers l'avenir.

Convergéncia occitana remercie l'ensemble des participants à la rencontre. Elle est prête à contribuer dès à présent à la réalisation des orientations esquissées ce 15 février. Convergéncia Occitana a bon espoir que cette rencontre sera le point de départ d'une nouvelle étape, celle dont ont besoin la langue et la culture occitanes, outils de connaissance, de création et de lien social pour le vivre ensemble à Toulouse.


Convergéncia Occitana – Toulouse, 19 février 2008

 
11« Une politique volontariste pour faire vivre la langue et la culture occitanes à Toulouse- propositions en 17 points »
http://www.ostaldoccitania.net/file/Propositions_culture_occitane_Toulouse.pdf

Publié dans Infos

Commenter cet article