Le programme de la liste LCR-Motivé(e)s

Publié le par gk

Voici le programme de la LCR. Pour plus d'infos : http://debout2008.org/

POUR UNE REVOLUTION ECOLOGIQUE

> Développons un réseau interurbain efficace de
transports en commun gratuits et non polluants.
> Stoppons les projets de grand contournement et de second aéroport.
> Mettons en œuvre un plan vélo : des pistes cyclables sécurisées ; un service de prêt public, gratuit et sans pub.
> Développons la place de la nourriture sans OGM, favorisons les productions locales dans les cantines.
> Favorisons la réduction des déchets, le tri sélectif et le recyclage.
> Imposons des normes environnementales strictes pour les bâtiments publics, les entreprises, les économies d'énergie et les énergies renouvelables
> Exigeons la dépollution, et pas seulement la « réhabilitation », du site AZF et le déstockage des 40 000 tonnes de nitrocellulose (ballastières).

DEFENDRE ET DEVELOPPER LES SERVICES PUBLICS

> Refusons les privatisations des services publics.
>
Re-municipalisons l’eau - bien commun -, le service d’assainissement, sans indemniser la multinationale Véolia.
>
Réquisitionnons les logements vides et développons l’offre de logement social et étudiant.
> Développons les services et l’emploi dans les crèches, les structures d’accueil des personnes dépendantes, les écoles, les bibliothèques, les centres sociaux culturels et sportifs. Embauchons des personnels formés et correctement rémunérés, sans emploi précaire.
> Désarmons la police municipale et refusons la vidéosurveillance.
> Refusons le fichage des élèves (programme « Base élève »)

POUR LA JUSTICE FISCALE

>Arrêtons les subventions aux grandes entreprises et l’exonération de la taxe professionnelle pour celles qui pratiquent le nomadisme fiscal. Supprimons la zonefranche urbaine
>Révisons le
calcul des impôts locaux pour le baser sur le niveau des revenus. C’est le seul moyen d’en finir avec les inégalités que génère l’imposition selon les quartiers.
>Rompons avec le dogme de la « dette zéro » pour investir dans des équipements garantis par des impôts équitablement répartis.

FAIRE VIVRE LA DEMOCRATIE !

> Le Grand Projet de Ville, élaboré sans les habitant-e-s touche 50 000 toulousain-e-s et 18 000 logements à démolir ou reconstruire, c’est un déni de démocratie.
> Confions à une
conférence citoyenne le rôle de revitaliser la démocratie : équipements citoyens de proximité, relance de la vie associative...
> Créons des conseils de quartiers avec budgets participatifs décisionnels…
> Faisons évoluer les modalités de prise de décisions municipales : validation obligatoire en conseil municipal de ce qui a été élaboré en conseil de quartier.
> Créons des instances participatives thématiques : culture, aménagement urbain, sport…
> Renforçons les droits sociaux et citoyens, dont le droit de vote et d'éligibilité pour tous les résidents étrangers. Il n'y a pas de démocratie sans droit.

POUR L’EGALITE DES DROITS ET CONTRE LES DISCRIMINATIONS

> Les discriminations sociales, racistes, sexistes, homophobes sont systémiques, et toutes interpellent la valeur d’égalité.
> Créons des espaces collectifs pour le soutien juridique, la prise de parole et les mobilisations des victimes de discriminations.
> Développons la formation et la qualification des personnels municipaux et des services de l’emploi à la lutte contre les discriminations.
> Donnons l’exemple avec une politique municipale de recrutement sans discrimination et une communication pour sensibiliser à ces questions.
> Soutenons le travail sur l’histoire et la mémoire de l’immigration.
> Refusons la loi de prévention de la délinquance qui stigmatise une partie de la population et les acteurs sociaux.
> Mettons fin à la chasse aux SDF, aux sans papiers et aux contrôles au faciès.

PARTAGEONS LA CULTURE

* Elaborons une réelle politique d’éducation artistique :
o En repérant les pratiques actuelles et à venir sur l’ensemble des quartiers de Toulouse.
o En favorisant l’intervention de projets et d’équipes artistiques en milieu scolaire et péri-scolaire.
o En associant les habitant-e-s et les artistes à la construction d’une école d’art dans chaque quartier.
* Soutenons l’existant porteur d’alternatives, d’émergences artistiques et culturelles.
* Ouvrons nos rues, nos places, notre espace pubic aux différents projets et formes d'expressions culturelles et artistiques.
* Créons une réelle équipe culturelle à la mairie de Toulouse, réunissant des élu-e-s, des habitant-e-s, des artistes et des acteurs culturels.
* Instaurons une carte culture qui permette de moduler les tarifs culturels en fonction des revenus.

Publié dans Les programmes

Commenter cet article