Le "jeu" des alliances se met en place

Publié le par gk

La campagne du second tour commence fort ! 
Après les résultats du premier tour, Pierre Cohen a rencontré aujourd'hui les têtes de listes du MoDem, de l'Autre liste et de la LCR, Jean-Luc Forget, François Simon et Myriam Martin.

Le MoDem a présenté son projet avec "des exigences" , dixit M. Forget, à M. Cohen, mais celui-ci a pour l'instant décliné une fusion avec le parti centriste. François Simon réclamait, compte tenu de son score (5,42%), six places dans la liste de Pierre Cohen, mais il n'a pas été entendu : le candidat socialiste propose une place à François Simon, lequel a réagit en déclarant qu'il n'était pas "un mercenaire". Selon lui, les milliers d'électeurs qui ont voté en sa faveur se doivent d'être représentés de façon équitable dans la liste "Toulouse rassemblée". Pierre Cohen a "refusé une fusion technique" avec la liste LCR-Motivé(e)s,redoutant sans doute de perdre les voix de son électorat modéré. Myriam Martin l'a mis en garde, sur le fait qu'il doit convaincre ses électeurs pour que ceux-ci votent pour M. Cohen, tout en confirmant qu'elle souhaitait que la droite soit battue.  

A droite, Jean-Luc Moudenc a également proposé une fusion au MoDem, et Jean-Luc Forget et ses colistiers ont jusqu'à mardi 18h pour répondre à l'invitation. La situation est donc pour le moins confuse, et le MoDem paraît être au centre du jeu. Sa logique d'indépendance, prônée par depuis le début de la campagne, le MoDem ne semble plus être en mesure de la tenir, vu le score décevant que lui ont octroyé les électeurs (5,90%). Le parti de François Bayrou souhaite visiblement participer à la gestion de la ville, et devra se prononcer demain, en faveur d'un ralliement à M. Moudenc, ou alors renoncer à quelques sièges au Conseil municipal.
Pierre Cohen n'a donc pour l'instant ouvert sa liste à M. Simon seulement, qui a donc refusé pour le moment. Il semblerait que les négociations se poursuivent encore jusqu'à demain, car, après il sera temps de faire campagne, pour convaincre les électeurs incertains, et les abstentionnistes, de voter dimanche 16 mars.

sources : le journal de TLT du 10 mars
 

Plus d'explications sur le site des étudiants de l'IEP : http://municipalestoulouse.blogs.nouvelobs.com/archive/2008/03/10/le-modem-cherche-a-peser-malgre-tout.html

Publié dans Infos

Commenter cet article

Gabriel 10/03/2008 21:53

Ah oui ? et pourquoi ?

Le Petit Grognard 10/03/2008 20:50

ton billet, pour une fois, n'est pas à jour.