Compte-rendu de la République des Blogs sur les transports

Publié le par gk

Samedi 26 janvier avait lieu la première République des blogs sur le thème des transports. Jean-Michel Lattes, adjoint du maire, François Simon, Pierre Cohen, accompagné de Gérard Onesta et de François Briançon, et Jean-Luc Forget étaient présents pour présenter leur projet et répondre aux questions des 
blogueurs et des lecteurs.

                                                                                                                                                                                                                                                       rpb.JPGM. Forget, le candidat du MoDem, a commencé l'exercice oratoire, en insistant sur le fait que le réseau de transport doit être repensé, pour avoir plus de cohérence. C'est la priorité de son programme, précisant qu'il y aurait "possibilité d'avoir recours à la dette" pour financer un vaste projet. Il souhaite la mise en place d'états généraux sur les transports dès avril 2008, s'il est élu.
Faciliter le transport entre quartiers (sans passer par le centre ville), favoriser la piétonnisation du centre ville, créer "un réseau cyclable cohérent et sécurisé", tels sont ses principaux chantiers. Il a également critiqué la nouvelle rue Alsace-Lorraine et l'indécision dont fait preuve la municipalité : "on est dans l'essai par ce qu'on n'a pas écouté les gens". Il propose aussi la gratuité des transports pour les enfants, les jeunes et les personnes agées et un réseau de transport de nuit plus consistant.

En ce qui concerne Jean-Michel Lattes, qui défendait les propositions de M. Moudenc, il a commencé par faire un bilan de ce sui a été fait, en s'appuyant sur un chiffre : "en 2008, il y a eu 125 millions de déplacements" dans les transports publics à Toulouse, alors qu'en 2007, il en y en avait eu "85 millions". Il propose de "développer le réseau de tramway", de prolonger les lignes de bus, et de métro (qui irait jusqu'à Labège). Il a également proposé de développer un abonnement mensualisé pour les entreprises. M. Lattes a aussi précisé que qu'il souhaitait appliquer les propositions fixées par Agenda 21, dans la logique du développement durable. Pour les vélos, il a prôné une amélioration du réseau, pour lutter contre "la discontinuité " de ce réseau.  Il a aussi précisé que 40% de la population bénéficie déjà de la gratuité. 



sim-rpb.JPGFrançois Simon a déclaré que la question des transports doit être abordée avec l'idée d'une "exigence écologique et sociale". Se félicitant qu'il y ait un consensus sur le tramway circulaire, qu'il avait déjà proposé en 2001,  il pense que "dans vingt ans, le transport individuel par la voiture ne sera plus possible". 
Il souhaite développer les liaisons inter-quartiers, rétablir les lignes de bus supprimées à la création de la ligne B du métro, faciliter les liaisons de banlieues à banlieues, développer les transports à horaires décalées, et faire donc un tram circulaire. Il veut aussi "détourner de la gare Matabiau le transport de marchandises dangereuses", à savoir, le transport de chlore, susceptible de faire des dégats en cas d'accident. Améliorer les pistes cyclables, et piétonniser le centre ville font également partie de son projet. Mais surtout, il propose la gratuité des transports publics, "élément essentiel pour diminuer le nombre de voitures". Selon lui, le coût de la gratuité se traduirait par l'équivalent de deux à trois pleins par an et par habitants.  

                           coh-rpb.JPG                                 Forget-rpb.JPG

Au tour de Pierre Cohen, celui-ci a déclaré vouloir élaborer un "plan d'urgence" afin de "remettre à plat le réseau". Il a critiqué la disparition de certaines lignes de bus depuis juin 2007, et souhaite donc compléter ce manque :  "Le bus n'est pas qu'un moyen de transport, il crée du lien social", s'est-il justifié. Il souhaite aussi qu'on utilise de moins en moins la voiture, et "intégrer le vélo dans la cité". Il est pour un tramway circulaire, et veut faciliter l'avènement d'un centre piéton. Au sujet de la gratuité, il la propose pour les jeunes de moins de 26 ans, et veut créer un ticket civique pour les familles qui permetrait aux transports publics de concurrencer la voiture au niveau des tarifs. Il souhaite progressivement étendre cette gratuité, quand l'offre sera suffisante. 

Puis, M. Lattes est revenu sur le projet de Grand Contournement, certifiant que cela allègerait la rocade. Mais cette proposition ne fait pas l'unanimité, loin de là ! M. Onesta (vert), vice président du Parlement européen et colistier de Pierre Cohen, pense que cela "va à l'inverse de ce qu'il faut faire", Jean-Luc Forget a ironisé en déclarant que cette question aurait été d'actualité il y a trente ans, mais qu'aujour'hui, le Grand Contournement "ne donne aucune perspectives". Quant à François Simon, il est absolument contre, et il est opposé à un deuxième aéroport. M. Lattes a aussi défendu l'idée de faire de Matabiau un "lieu où se croiseront des dispositifs de transports". 

Finalement, on peut dire qu'il y a un certain consensus vis à vis de cette thématique : Toulouse n'est pas doté d'un réseau digne de la quatrième ville de France, et il est grand temps d'agir.  A la sortie du débat, les gens avaient l'air contents. On peut donc le dire, cette République des blogs a été un succès. Vivement la prochaine, le 8 mars 2008 !

                               
 

Publié dans Infos

Commenter cet article

Filaplomb 27/01/2008 12:42

Pour info, ce ne sera pas le le 8 mars. Le code electoral nous l'interdit !
Elle a été du coup avancée au premier mars. M. Cohen et Simon ont déjà dit oui pour être présents.
Sujet : Créations d'activité (association ou entreprise).

mon blog
le blog de la République desblogs de Toulouse

Le Petit Grognard 26/01/2008 23:42

Merci pour ta participation. Bon compte rendu. Neutre. Ce compte rendu risque de faire consensus :-)
cordialement

Pinocchio 26/01/2008 23:15

Merci pour ce compte-rendu agrémenté de photos.
Il est plus objectif que le mien. Ce sera intéressant de comparer la perception de chacun des blogueurs présents.

Gabriel 26/01/2008 23:12

Si je puis me permettre, M. Gold 31, votre "plaisanterie" n'était pas des plus fines... Evitez donc de pavoiser sur ce sujet car cela n'a pas fait rire grand monde.

gold31 26/01/2008 23:05

Compte rendu de la République des Blogs. Par Gold31

Ce que j’en pense à chaud :

Jean-Luc Forget:
Beaucoup trop de banalités dans le discours de cet homme au demeurant à l’aise et sympathique : « Les transports sont une urgence…il faut écouter les gens…reconsidérer le centre ville dans sa globalité », et puis cette incroyable histoire d’un Jean-Luc Forget qui avoue ne pas aimer aller jouer au casino, ne plus vouloir y aller, mais qui se plaint de ne pouvoir y accéder en bus ! Le tout et son contraire en somme…8 sur 20 tout de même car il porte bien !

Jean-Michel Lattes:
(*)Un point de bonus pour avoir discuté 10mn avec Pinocchio, mais un point de malus pour avoir ignoré les siens...( gold31 ). C’est ainsi à l’UMP31 depuis les ravages du tsunami « Blazy », que l’appelle aussi parfois « l’esprit supérieur de nuisance ». Jean-Michel Lattes est un homme qui connaît ses dossiers, qui a donné sans redondances le bilan positif de la politique menée jusqu’à ce jour par Dominique Baudis, et Jean-Luc Moudenc jusqu’à ce jour. Il n’est pas si vilain petit canard qu’il se plaît à le dire…il le sait et il en joue . 12.5 sur 20.

François Simon:
Touchant ce François Simon…brave bonhomme, complètement à côté de la plaque, mais qui pourrait le lui reprocher. Il a le courage de se présenter, qui l’aurait à sa place ? Et puis j’aime le côté surréaliste de ses pensées…profondes : « il faut instaurer la gratuité des transports contre 3 pleins d’essences à 100 € le baril. Qu’en sera-t-il quand le baril sera à 200 € ? Il ne sera plus là pour le dire, bien sûr, mais il fut amusant…il mérite un 9 sur 20 pour son humour.

Pierre Cohen:
C’est la première fois que j’entendais l’homme aux dix rubans rouges ( allusion aux dix communistes de sa liste ) s’exprimer …quelle surprise ! L’air tout d’abord harassé sur son siège, le résultat est pire lorsqu’il prend la parole, plus tourné vers les orateurs, que vers son public qu’il semble fuir . Il est mal à l’aise, mal assuré, son discours est monocorde, il lit ses notes, s’inquiète qu’il lui reste encore 3 minutes tant il aimerait que son tour soit déjà fini...le pire étant, que son discours est vide de sens : « il veut plus de bus…plus de bus…pour admirer dit-il, le paysage ! Avoir le temps de faire coucou aux passants. Comme il ne se résigne pas à parler du TGV, je lui tends une maquette d’un TGV Russe, dont le titre est ainsi libéllé : ‘’ Avec Cohen, un TGV Russe pour Toulouse »…il n’a pas compris ma plaisanterie, Onesta essaie de la lui expliquer, sans plus de succès. Il est « Out ». Mon sentiment est qu’il n’y croit plus. Il ne vaut pas plus que 9.5 sur 20


Onesta : Pour un vert, il dénote…il n’a pas le look fumette, ses cheveux sont rasés de près, il fait propre sur lui, et son discours est plutôt tonifiant. Pour un peu il nous réveillerait…mais voilà, la fumette se cache dans ses neurones : « bientôt nous ne prendrons plus l’avion, nous irons à nos rendez vous…de chez nous à chez nous, en robe de chambre derrière nos ordinateurs grâce aux vidéos conférences. Plus de pollution, chacun restera calfeutré chez soi …le tarpet au coin des lèvres. Ah, chassez le naturel…